Membre de ClickFR, Reseau francophone Paie-Par-Click

Jeux Super Nintendo

[ 0-9 ]
[ A ] [ B ] [ C ] [ D ] [ E ] [ F ] [ G ] [ H ] [ I ] [ J ] [ K ] [ L ] [ M ]
[ N ] [ O ] [ P ] [ Q ] [ R ] [ S ] [ T ] [ U ] [ V ] [ W ] [ X ] [ Y ] [ Z ]

Space Megaforce

 
Genre : shoot'em up

Screenshot :

Test (écrit par MAD THE MADMAN) :

Durant les premières années d'existence de la Super Nintendo, beaucoup se demandaient si elle serait un jour capable d'accueillir un jeu de tir de qualité ! En effet, les premiers shoot'em up de la 16 bits de Nintendo étaient frappés d'un mal que l'on pensait alors incurable : ralentissements et clignotements intempestifs ! La faible fréquence du processeur central (3,58 Mhz à plein charge) était souvent montrée du doigt comme étant l'origine du problème. Et puis, un jour, un petit éditeur japonais, Toho, enterre toutes ces rumeurs avec Space Megaforce ! La preuve en était faite : un shoot'em up avec des centaines de sprites à l'écran, des déformations de l'écran et de scrollings fulgurants était possible à faire sans ralentissements sur Super Nintendo.

En fait, il semblerait que ces problèmes de ralentissements provenaient de la façon même dont les programmeurs géraient les sprites, auparavant. La Super Nintendo peut contrôler jusqu'à 128 sprites à l'écran (ce qui est énorme pour une console 16 bits), tout cela en hard (ce qui veut dire que c'est l'un des coprocesseurs qui se charge de tout). A la décharge des programmeurs, il faut savoir que Nintendo a la très mauvaise habitude de donner peu d'informations dans ses documents techniques. Les programmeurs avaient donc tendance à ne pas utiliser cette capacité pour gérer leurs sprites. Résultat, c'est le processeur central qui se retrouvait noyé par tous ces sprites à gérer. Toho fut donc le premier éditeur à véritablement tirer parti de la puissance de la Super Nintendo et à montrer la voie aux autres éditeurs !

Space Megaforce est le quatrième volet de la saga des Aleste qui débuta sur MSX 2 en 1986. Le scénario de Space Megaforce nous projette en 2190 ! La Terre fait partie de la Fédération, qui comte plus de 30 planètes. Avec son système économique très puissant, notre charmante planète fait l'objet d'une multitude de convoitises de la part de bon nombre de puissances extra-terrestres qui aimeraient bien faire main basse sur elle. Seulement s'attaquer à la Terre, c'est s'en prendre à toutes les autres planètes et c'est ce qui arriva malheureusement. Une terrible guerre débuta ainsi, engageant la coalition et toutes ses forces à combattre la planète Guilfa dans la constellation du Condor. Très vite, l'ennemi fit preuve de sa supériorité, écrasant d'un seul coup toutes les flottes spatiales de la Fédération. Seuls quelques petits groupes de chasseurs VX2 purent s'en sortir. Aujourd'hui, ils organisent la rébellion pour mettre un terme aux agissements plus que belliqueux de l'envahisseur. C'est au commande de l'un de ces vaisseaux de l'espace que vous allez venger votre peuple opprimé.

Space Megaforce est un shoot'em up vertical, qui se veut le descendant des Super Star Soldier et autres Gunhed. Le système d'armement ressemble d'ailleurs comme deux gouttes d'eau à celui de ces jeux. Les options portent un chiffre, chaque chiffre correspond à une arme, et il suffit de s'en saisir pour la gagner. Après, des sortes d'oeufs translucides augmentent la puissance de l'arme que vous avez obtenue. Les niveaux d'arme font également office de barre d'énergie. Ainsi, si vous vous faites toucher, votre arme est rétrogradée, mais vous ne perdez une vie qu'à partir du moment où votre niveau d'arme tombe à zéro. Parmi les autres options intéressantes, on notera les méga-bombes cumulables à l'infini toujours utiles pour faire le ménage.

A bord de votre vaisseau spatial sur-équipé, vous naviguez dans des décors plus fous les uns que les autres. Forêt équatoriale, magma vivant, organisme gigantesque, les 11 niveaux sont très variés et rivalisent d'innovations techniques. Si dans l'ensemble la réalisation semble parfaite, il faut souligner l'effort de Toho en ce qui concerne les animations, que l'on pourrait qualifier de dantesques tant elles repoussent à l'extrême les capacités de la Super Nintendo. Ainsi zooms, rotations et distorsions seront monnaie courante dans ce shoot'em up. De même, les ennemis sont superbement mis en action. C'est carrément du délire, l'écran est en permanence saturé de sprites ; ceux-ci peuvent être aussi bien des vaisseaux que des missiles lancés à partir d'un pod planqué dans le décor. Vous verrez des planètes qui grossissent et rétrécissent sans arrêt, ou des morceaux de météorite qui volent dans tous les sens. Les monstres de fin sont variés et les 11 niveaux sont bourrés d'action... Tout ce que l'on attend d'un bon shoot'em up est là ! Comme je vous l'ai dit plus haut, il n'y a pas un seul ralentissement sur toute la longueur du jeu, malgré un nombre vraiment important d'objets qui se baladent à l'écran et c'est déjà un exploit. Bref, Space Megaforce est un vrai petit bijou dans le genre, qui plaira sans problème même aux plus récalcitrants. Notez que le jeu est aussi connu sous le nom de Super Aleste.

Replay Value : 79%

Copyright © 2003 EMULTEST