Membre de ClickFR, Reseau francophone Paie-Par-Click

Jeux Neo Geo, MVS & Neo Geo CD

[ 0-9 ]
[ A ] [ B ] [ C ] [ D ] [ E ] [ F ] [ G ] [ H ] [ I ] [ J ] [ K ] [ L ] [ M ]
[ N ] [ O ] [ P ] [ Q ] [ R ] [ S ] [ T ] [ U ] [ V ] [ W ] [ X ] [ Y ] [ Z ]

The King of Fighters 2003

 
Genre : jeu de combat

Screenshot :

Test (écrit par YANO) :

Le dernier opus de la plus mythique série de la Neo Geo débarque enfin sur nos machines. « Le tournoi The King of Fighters 2003 commence... Comme toujours, il opposera des équipe de 3 combattants, mais cette fois il y a de nouvelles règles, nous permettons les tags battles. » Voilà, en quelques mots, le texte d'introduction de The King of Fighters 2003 ! Vous pourrez ensuite voir rapidement les portraits des nouveaux challengers, ainsi que des anciens, le tout dans une démo très classique...

Comme vous l'aurez sans doute compris, cette fois-ci KOF est un tag battle, c'est-à-dire que vous pouvez changer de personnage en plein combat et ceci à de nombreuses reprises. La mention « Change Ok », qui s'affiche au dessus de votre barre de power, vous indiquera quand vous aurez le droit de changer de combattant. Jusque là tout va bien...

Vous aurez aussi droit à 4 personnages inédits, ainsi qu'à d'autres personnages issus d'anciens épisodes ou de Garou : Mark of the Wolves (Jhun, Gato, Tizoc et Hinako). Et, là, arrivent mes premiers doutes ! Etait-il bien avisé de ressortir Tizoc et Hinako (personnages ridicules s'il en est) alors qu'on nous supprime, dans le même temps, Yashiro, Chris, Shermie et Kula ?

Passons sur l'interface qui n'apporte rien de neuf pour nous concentrer sur le jeu lui-même. Dès les premières secondes de jeu, une sensation fort désagréable m'assaille : The King of Fighters 2003 appartient-il bien à la série KOF ? Et oui, beaucoup de changements ont été effectués au niveau du gameplay, si bien que l'on a l'impression de jouer à The King of Fighters 1994 ! La plupart des combos ont disparu ! Le gros coup counter C+D a été supprimé ! Certains coups faisant toute la personnalité du personnage ont été enlevés ! Les super coups ont été simplifiés eux aussi et il est à présent pratiquement impossible d'enchaîner 2 coups spéciaux sans faire sortir (bien involontairement) des super coups spéciaux ! Enfin les hidden desesperate move se limitent à présent, dans la plupart des cas, à une espèce de mode rage, où votre perso sera plus fort et plus rapide pendant un certain laps de temps ! Et cette liste est malheureusement loin d'être exhaustive...

Si d'un coté le jeu a encore pris en vitesse par rapport aux versions précédentes, le graphisme n'est pas meilleur d'un pixel par rapport à The King of Fighters 2002 et l'extrême simplification du système de combat rend le jeu excessivement basique et monotone... Oui, pourtant je parle bien d'un KOF !

En cherchant bien, on peut éventuellement trouver quelques rares points positifs à The King of Fighters 2003 : Kyo a enfin un look sympa, K' a enfin une boule de feu lorsqu'il est en l'air et les nouveaux boss (Kusanagi, Maki, Adel et Mukai) sont plutôt réussis. Et c'est tout ce que j'ai à dire de positif sur ce jeu.

Pour un fan comme moi, et après tant de mois d'attente, la déception fut énorme face à ce jeu que les fans attendez comme le messie... The King of Fighters 2003 se révèle, en réalité, être un pétard mouillé... Pour rester objectif, il faut avouer que ce jeu décevra surtout les fans de la série : le joueur lambda, lui, pourra trouver ce jeu très bon et rapide et bien s'éclater dessus. Pour résumer, SNK Playmore a retiré de cette édition de KOF tous les ingrédients qui faisaient le succès des précédents épisodes. SNK Playmore aura donc réussi a marquer de sa patte l'histoire de KOF en réalisant, avec The King of Fighters 2003, l'épisode le plus décevant de la série.

Replay Value : 85% pour un néophyte et 55% pour un fan de KOF

Copyright © 2004 EMULTEST